// Le Collectif

a été créé par des plasticiennes voulant penser une pratique des arts plastiques ouverte et participative et qui se sont retrouvées autour d’interrogations communes : leur rapport au public, ses liens avec lui, ce qui se tisse entre l’œuvre, le public et l’artiste et ce qui se joue lorsque chacun ouvre sa pratique et sa création.

Nous pratiquons les arts plastiques visuels et performatifs, auprès, avec, et pour les publics. Chaque action entretient une relation étroite avec les participants pour les faire tour à tour acteurs, spectateurs et accompagnateurs de l’action artistique et plastique. Les PlastiKeuses imaginent leurs réalisations de façon interactive et ouverte à la réaction de l’autre pour que la création devienne un enjeu collectif impliquant rencontres et échanges…. Les réalisations sont restituées et magnifiées, dans leur environnement, celui de l’espace public, là où elles sont nées.

// Action !

Nous avons développé plusieurs types d’outils et de mise en « exposition » de nos interventions : 

Des Installations in-situ : objets plastiques, scénographiques et signalétiques pour accompagner toutes sortes d’événements citoyens et festifs. Ces installations et objets scénographiques sont pensés et fabriqués avec les publics, lors de salons urbains et / ou de fabriques de rues.

Des salons urbains et des fabriques de rue : installation d’espaces conviviaux d’échanges, de rencontres, de fabrication d’objets plastiques pour recueillir de la parole, de l’image, de l’expression sur un sujet donné, et pour fabriquer des objets plastiques et installations performatives en rue et en milieu ouvert.

Des pratiques artistiques proposées à ciel ouvert : Le travail artistique en milieu ouvert est une modalité d’action qui donne accès à une pratique artistique pour tous types de publics. Elles sont de véritables passerelles entre «un» public et des projets culturels.  Nous utilisons les fabriques de rue pour y investir du concret, par la création d’objets, la manipulation d’outils et la confrontation avec la matière

Une communication graphique en résonance : Cette communication nous sert de fil conducteur, reliant visuellement les éléments entre eux sur le territoire concerné, tant au niveau de la communication pure (affiches, flyers…), que des matériaux utilisés pendant les ateliers – le graphisme étant considéré comme un matériau de création à part entière.

Des ateliers et stages : de création et sensibilisation aux arts plastiques sur des problématiques identifiées.

>>>>>>>>> Pour visionner le dossier de presse 2016 c’est en dessous <<<<<<<<<<                 

 

>>>>>>>>> Et pour le télécharger C’EST LÀ <<<<<<<<<<